Passer au contenu principal Passer au clavardage

Réactivez vos finances pour 2023

5 janvier 2023

Écrit par Pira Kumarasamy

À retenir

  • Réévaluez vos objectifs à court et long terme, et donnez à votre épargne un nouveau cap, si nécessaire.
  • Pensez aux dons de bienfaisances qui peuvent donner droit à des crédits d’impôt.
  • Faites le point sur vos dépenses mensuelles et repérez les opportunités d’épargne.
  • Le commencement d’une nouvelle année est le moment idéal pour préparer la saison des impôts.

Reboot your finances in 2023

Le début de l'année est le moment idéal pour un « grand nettoyage » financier. Appuyez sur le bouton nouveau départ de vos habitudes, réexaminer ce que vous voulez accomplir pendant l'année — ou les années — à venir et réactivez votre plan financier. Voici quelques idées pour commencer. 

1re étape : réévaluez vos objectifs 

Prenez le temps de revoir vos objectifs à court et à long terme, et donnez à votre épargne un nouveau cap, si nécessaire. Par exemple, vous épargnez judicieusement pour votre retraite, mais laissez peu de place aux dépenses à court terme comme des vacances ou une nouvelle voiture. Donc, un petit rééquilibrage est peut-être nécessaire. 

Une nouvelle année « est le meilleur moment pour établir toutes ces dépenses que vous êtes sûr de devoir effectuer », nous dit Alyssa Davies, experte en finance personnelle et fondatrice de MixedUpMoney.com (en anglais). 

Une de ses stratégies préférées est d'instaurer un « fonds d'amortissement » – qui est de mettre chaque semaine ou chaque mois de l'argent sur un compte d'épargne à rendement élevé (indépendant de votre compte courant) en vue d'une dépense spécifique. Le principe est de faire en sorte que contribuer à ce fonds devienne une partie intégrante de votre routine budgétaire et de faire de votre mieux pour ne pas le retirer avant d'avoir atteint votre objectif. 

« Je sais que vous êtes peut-être un peu fatigué par les fêtes de fin d'année, mais personnellement j'aime redémarrer un fonds d'amortissement pour le prochain Noël et un autre pour les vacances ou les séjours que nous prévoyons de prendre », explique Davies. 

2e étape : Pensez aux dons de bienfaisance 

Ajouter des dons de bienfaisance, même un petit montant, à vos dépenses courantes est une façon de vous sentir bien en faisant le bien. En prime, les dons aux organismes de bienfaisance enregistrés au Canada peuvent donner droit à des crédits d'impôt pour dons de bienfaisance – ce qui peut augmenter le remboursement que vous obtiendrez dans votre déclaration de revenus. 

L'une des façons les plus simples d'intégrer les dons de bienfaisance dans votre budget est de mettre en place un don régulier pour votre œuvre de bienfaisance préférée. De nombreuses entreprises facilitent désormais les dons en déduisant automatiquement un montant fixe de chaque chèque de paie, et peuvent parfois égaler une partie ou la totalité de ce montant. 

3e étape : repérez les opportunités d'épargne (et fêtez vos victoires) 

Alyssa Davies a l'habitude de passer en revue son budget à la fin de chaque année pour faire le point sur ses dépenses et trouver des moyens d'accroître son épargne future. 

« C'est également un excellent moment pour fêter les achats importants ou les objectifs d'épargne que vous avez atteints », dit-elle. « Nous nous concentrons souvent sur ce que nous devons améliorer, mais cela peut aussi être l'occasion d'une réflexion positive sur ce que nous faisons bien ». 

Supprimer les abonnements dont vous n'avez plus besoin est un moyen rapide d'économiser. Par exemple, vous pouvez être abonné à quatre services de diffusion en continu et ne regarder vos émissions préférées que sur deux d'entre eux. Passez en revue les factures régulières, comme celles de téléphone, d'internet et d'assurance, et faites des comparaisons pour voir si vous pouvez trouver de meilleurs tarifs. Ces mesures simples ne prennent que quelques minutes et vous permettent d'économiser beaucoup chaque mois. 

4e étapes : Préparez-vous pour la saison des impôts 

Déjà? Une nouvelle année est synonyme de saison fiscale. Vous pouvez prendre quelques mesures dès maintenant, notamment : 

  • magasiner pour un logiciel de comptabilité si vous n'en avez pas déjà un pour la déclaration de revenus; 
  • vérifier vos droits de cotisation à un RER pour voir si vous pouvez faire des cotisations forfaitaires de dernière minute afin de réduire votre revenu imposable; 
  • vérifier les crédits d'impôt auxquels vous pourriez avoir droit (comme les dons de bienfaisance ou le travail à domicile) afin de pouvoir préparer ces reçus. 

En faisant ce travail de préparation au début de l'année, vous pourrez naviguer plus tranquillement — et épargner plus facilement — pendant le reste de l'année. Pourquoi ne pas prendre quelques heures ce mois-ci pour revoir vos objectifs et déterminer la meilleure façon de les atteindre? Votre avenir vous remerciera. 

Cet article ou cette vidéo (le « contenu »), selon le cas, est fourni par des tiers indépendants qui ne sont pas affiliés à la Banque Tangerine ou à l’une de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’endossent ou n’acceptent aucune responsabilité envers toute perte financière ou d’investissement découlant de l’utilisation de ce contenu.

Le contenu est fourni à des fins d’information et d’éducation générales seulement. Il n’est pas destiné à être utilisé à titre de, ou à donner, des conseils financiers, fiscaux ou d’investissement personnels. Il ne tient pas compte des objectifs spécifiques, de la situation personnelle, financière, juridique ou fiscale, ou des circonstances et besoins particuliers de tout individu spécifique. Aucune information comprise dans le contenu ne constitue, ou ne doit être interprétée, comme une recommandation, une offre ou une sollicitation par la Banque Tangerine d’acheter, de détenir ou de vendre tout titre, produit ou instrument financier qui y est mentionné ou de suivre une stratégie d’investissement ou financière particulière. En prenant vos décisions financières et d’investissement, vous consulterez et vous fierez à vos propres conseillers et demanderez votre propre avis professionnel concernant la pertinence de la mise en œuvre des stratégies avant de prendre des mesures. Toute information, donnée, opinion, point de vue, conseil, recommandation ou autre contenu fourni par un tiers est uniquement celui de ce tiers et non de la Banque Tangerine ou de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’acceptent aucune responsabilité à cet égard et ne garantissent pas l’exactitude ou la fiabilité de toute information dans le contenu du tiers. Toute information comprise dans le contenu, y compris les informations relatives aux taux d’intérêt, aux conditions du marché, aux règles fiscales et autres facteurs d’investissement, peut être modifiée sans préavis, et ni la Banque Tangerine ni ses sociétés affiliées ne sont responsables de la mise à jour de ces informations.

Les Fonds d’investissement Tangerine sont gérés par Gestion d’investissements Tangerine inc. et sont offerts exclusivement en ouvrant un Compte de Fonds d’investissement chez Fonds d’investissement Tangerine ltée. Ces firmes sont des filiales en propriété exclusive de la Banque Tangerine. Un investissement dans un fonds commun de placement peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Les taux de rendement indiqués sont les rendements totaux composés annuels historiques, y compris les variations de la valeur unitaire et le réinvestissement de toutes les distributions, et ne tiennent pas compte des frais d'acquisition, de rachat, de distribution ou d'exploitation, ni des impôts sur le revenu payables par tout porteur de titres qui auraient réduit les rendements. Veuillez lire le prospectus avant de faire un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir.