Passer au contenu principal Passer au clavardage

Observer la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

29 septembre 2022

Écrit par Tangerine

Ian Akiwenzie performing an Anishnaabe welcome honour song during Tangerine's observation of the National Day for Truth and Reconciliation.

À retenir

  • Le 30 septembre, les Canadiens observeront la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation.
  • Le jour férié fédéral vise à faire en sorte que les expériences des survivants des pensionnats autochtones et de leurs familles demeurent au cœur du processus de réconciliation.
  • Le 30 septembre est également la Journée du chandail orange, une journée pour commémorer les quelque 150 000 enfants qui ont placés dans les pensionnats. 

Observing the National Day of Truth and Reconciliation

Le 30 septembre, les Canadiens observeront la seconde première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation : une journée de commémoration, de reconnaissance et de réflexion sur le tragique héritage du système de pensionnats et les souffrances qu'il a infligées aux familles et aux communautés autochtones du pays.

Le jour férié fédéral vise à faire en sorte que les expériences des survivants des pensionnats autochtones et de leurs familles demeurent au cœur du processus de réconciliation.

Journée du chandail orange et appel à l'action

Le 30 septembre est également la Journée du chandail orange, qui encourage les Canadiens à porter de l'orange pour commémorer les quelque 150 000 enfants Métis, Inuits et des Premières Nations qui, des années 1860 aux années 1990, ont été arrachés à leur famille et placés dans ces pensionnats.

La Commission de vérité et de réconciliation a été établie à la suite d'un recours collectif intenté par des survivants des pensionnats autochtones afin de documenter et de faire toute la lumière sur le rôle du Canada dans l'histoire des peuples autochtones et des pensionnats autochtones.

La Commission de vérité et de réconciliation a formulé 94 recommandations et la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation est une réponse à l'appel à l'action 80 de la Commission de vérité et de réconciliation :

80. Nous demandons au gouvernement fédéral d'établir comme jour férié, en collaboration avec les peuples autochtones, une journée nationale de la vérité et de la réconciliation pour honorer les survivants, leurs familles et leurs collectivités et s'assurer que la commémoration de l'histoire et des séquelles des pensionnats demeure un élément essentiel du processus de réconciliation.


Sensibiliser et s'impliquer

Le 15 septembre, le Native Canadian Centre of Toronto (NCCT) a organisé un événement, en prévision de la Journée du chandail orange de cette année, dans la cour du siège social de Tangerine à Toronto. Cet événement a permis de vendre des chandails et de l’artisanat de Cedar Basket, la boutique du NCCT, et de recueillir des fournitures scolaires pour en faire don. Le directeur de la culture Ian Akiwenzie a guidé les participants dans une reconnaissance du territoire, suivie d’une émouvante interprétation en solo d’un chant d’honneur Anishinaabe de bienvenue. Le public a fait silence tandis que les chants plaintifs d’Akiwenzie et les rythmes de son tambour à main résonnaient dans la cour. L’événement s’inscrit dans le cadre de l’engagement de Tangerine d’accroître la sensibilisation aux questions autochtones et de son engagement permanent auprès du plus ancien organisme communautaire autochtone de Toronto. Au cours des dernières années, Initiative Tangerine a permis à l’organisme d’obtenir un soutien financier, des articles chauds pour l’hiver, plus de 300 trousses de retour à l’école et plus de 300 trousses de bien-être pour les femmes. Au plus fort de la pandémie, Tangerine a également fourni plus de 1 000 lunchs à emporter. La banque soutient à nouveau le programme des lunchs cette année, au cours de la semaine précédant la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation.

« Nous recevons maintenant 200 personnes par jour pour le lunch », déclare Michael Amos, qui dirige le département jeunesse du NCCT. Le programme de lunch, ajoute-t-il, est un projet qui se déroule toute l’année et qui est assuré par une cuisine et une cafétéria entièrement équipées.                                                                                                                                                        

Mais son service jeunesse est un des éléments les plus importants du centre, lequel reçoit des subventions de la ville de Toronto pour payer le loyer d’environ 120 jeunes. « L’année dernière, cela représentait un peu moins d’un million de dollars en loyers payés », souligne Amos.

Qu’est-ce qui lui donne de l’espoir ces jours-ci? « Je fais bien mon travail », dit-il, et je vois l’impact que cela peut avoir. Bien qu’il y ait encore un long chemin à parcourir vers la réconciliation, des progrès par petits pas peuvent faire la différence.

« Les petites graines peuvent apporter le changement », dit Amos.

Passer de la parole aux actes 

 Vous aimeriez vous impliquer ? Visitez Réconciliation Canada (en anglais) pour apprendre comment vous pouvez vous impliquer en faisant du bénévolat, en offrant des dons ou en participant à des partenariats

Pour plus d'information, vous pouvez également visiter le Centre national pour la vérité et la réconciliation et Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées.

Cet article ou cette vidéo (le « contenu »), selon le cas, est fourni par des tiers indépendants qui ne sont pas affiliés à la Banque Tangerine ou à l’une de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’endossent ou n’acceptent aucune responsabilité envers toute perte financière ou d’investissement découlant de l’utilisation de ce contenu.

Le contenu est fourni à des fins d’information et d’éducation générales seulement. Il n’est pas destiné à être utilisé à titre de, ou à donner, des conseils financiers, fiscaux ou d’investissement personnels. Il ne tient pas compte des objectifs spécifiques, de la situation personnelle, financière, juridique ou fiscale, ou des circonstances et besoins particuliers de tout individu spécifique. Aucune information comprise dans le contenu ne constitue, ou ne doit être interprétée, comme une recommandation, une offre ou une sollicitation par la Banque Tangerine d’acheter, de détenir ou de vendre tout titre, produit ou instrument financier qui y est mentionné ou de suivre une stratégie d’investissement ou financière particulière. En prenant vos décisions financières et d’investissement, vous consulterez et vous fierez à vos propres conseillers et demanderez votre propre avis professionnel concernant la pertinence de la mise en œuvre des stratégies avant de prendre des mesures. Toute information, donnée, opinion, point de vue, conseil, recommandation ou autre contenu fourni par un tiers est uniquement celui de ce tiers et non de la Banque Tangerine ou de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’acceptent aucune responsabilité à cet égard et ne garantissent pas l’exactitude ou la fiabilité de toute information dans le contenu du tiers. Toute information comprise dans le contenu, y compris les informations relatives aux taux d’intérêt, aux conditions du marché, aux règles fiscales et autres facteurs d’investissement, peut être modifiée sans préavis, et ni la Banque Tangerine ni ses sociétés affiliées ne sont responsables de la mise à jour de ces informations.

Les Fonds d’investissement Tangerine sont gérés par Gestion d’investissements Tangerine inc. et sont offerts exclusivement en ouvrant un Compte de Fonds d’investissement chez Fonds d’investissement Tangerine ltée. Ces firmes sont des filiales en propriété exclusive de la Banque Tangerine. Un investissement dans un fonds commun de placement peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Les taux de rendement indiqués sont les rendements totaux composés annuels historiques, y compris les variations de la valeur unitaire et le réinvestissement de toutes les distributions, et ne tiennent pas compte des frais d'acquisition, de rachat, de distribution ou d'exploitation, ni des impôts sur le revenu payables par tout porteur de titres qui auraient réduit les rendements. Veuillez lire le prospectus avant de faire un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir.