Passer au contenu principal Passer au clavardage

Mettez votre argent au travail

Alors que les Canadiens ont du mal à faire face à l’augmentation du coût de la vie, que pouvez-vous faire pour être moins anxieux et plus confiant en matière d’épargne et d’investissement pour l’avenir?

12 décembre 2022

Écrit par Robin Taub

À retenir

  • Créez un budget et payez-vous d’abord pour épargner pour votre avenir.

  • Planifiez vos objectifs d’épargne et d’investissement à court, moyen et long terme.

  • Mettez vos cotisations sur les comptes convenant le plus à vos besoins.

Put your cash to work

Avec l'inflation qui bat des records et la hausse des taux d'intérêt, tout devient plus cher, qu'il s'agisse de la nourriture, de l'essence, du loyer ou des versements hypothécaires. Alors que les Canadiens ont du mal à faire face à l'augmentation du coût de la vie, que pouvez-vous faire pour être moins anxieux et plus confiant en matière d'épargne et d'investissement pour l'avenir? 

Avant toute chose : épargnez pour votre « moi du futur » 

« C'est toujours une excellente idée de savoir où va son argent, et dans l'environnement inflationniste actuel, c'est encore plus important », affirme Steve Slavner, chef des investissements et des dépôts, Ventes et service chez Tangerine. 

Faites le suivi de vos dépenses, créez un budget et payez-vous — votre moi du futur — d'abord. « Traitez vous et votre « moi du futur » comme l'une de vos dépenses fixes pour être sûr de mettre de l'argent de côté pour l'avenir », explique Slavner. « Et faites en sorte que ce soit automatique, comme le loyer ou la facture d'électricité. » 

Il est également sage d'avoir une réserve raisonnable d'argent dans votre compte-chèques courant pour les dépenses imprévues, comme des réparations de voiture ou de fournaise, une visite d'urgence chez le vétérinaire ou encore pour remplacer un ordinateur portable défectueux. Mais si vous laissez trop d'argent dans un compte-chèques ou un compte d'épargne à faible taux d'intérêt, vous pourriez rater une occasion de faire travailler votre argent pour vous, particulièrement avec l'inflation qui érode le pouvoir d'achat. 

Que pouvez-vous faire de vos excédents de liquidités ou d'épargne qui excèdent vos besoins à court terme? Les faire travailler. Mais la manière de le faire dépend de ce que vous comptez faire de cet argent, c'est-à-dire de vos objectifs spécifiques en matière d'épargne et d'investissement. 

À court terme 

L'une des grandes leçons de la pandémie a été l'importance d'avoir un fonds d'urgence dédié, généralement de trois à six mois de frais de subsistance pour vous permettre de faire face à une urgence de santé ou autre, ou à une période où vous ne travaillez pas. « Ces fonds réservés doivent être accessibles et disponibles », précise Slavner. Un compte d'épargne à taux d'intérêt élevé, par exemple, offre des liquidités en cas de besoin. 

À moyen terme 

Si vous avez des objectifs à moyen terme et que vous n'avez pas besoin de liquidités dans l'immédiat, mais que vous épargnez en vue d'un événement qui se produira dans les cinq prochaines années, comme un mariage, un versement initial sur une maison ou une voiture, vous pouvez profiter d'un taux d'intérêt plus élevé en achetant un placement garanti (CPG), offert en tranches qui durent généralement jusqu'à cinq ans. Si vous détenez le CPG (ou tout autre titre admissible) dans un Compte d'épargne libre d'impôt (CÉLI), vous ne paierez pas d'impôt sur la croissance. Ensuite, à l'échéance du CPG, vous pouvez le réinvestir ou le retirer du CÉLI sans pénalité. Si vous retirez de l'argent du CÉLI, vous récupérez ces droits de cotisation l'année suivante, ce qui vous offre une flexibilité inégalée. 

En savoir plus : La différence entre les CÉLI et les RÉR

À long terme 

« Les objectifs à long terme doivent avoir des solutions à long terme », souligne Slavner. Si vous épargnez en vue de la retraite et que vous disposez d'un horizon à long terme, vous pouvez, en fonction de votre tolérance au risque, investir dans des actions ou des obligations, ou dans des fonds qui détiennent ces catégories d'actifs et d'autres. Ces investissements peuvent être volatils — c'est-à-dire que leur prix peut fluctuer à court terme — mais historiquement, ils ont généré des rendements plus élevés à long terme. Si vous faites ces placements dans un régime d'épargne-retraite (RÉR), un compte conçu pour vous aider à épargner en vue de la retraite, vous pouvez profiter d'une croissance à imposition différée de vos investissements. Et contrairement aux cotisations au CÉLI, les cotisations au RÉR sont déductibles d'impôt, ce qui signifie que vos cotisations peuvent réduire l'impôt que vous auriez autrement à payer. 

Les petits caractères 

Il existe des règles bien précises concernant le montant que vous pouvez verser chaque année dans ces comptes, mais la bonne nouvelle est qu'il est encore temps de profiter des dates limites de cotisation de cette année : 

CÉLI 

  • Droits de cotisation pour 2022 : 6 000 $ (plus les droits inutilisés des années précédentes) 
  • Date clé : 1erjanvier 2023, date à laquelle les droits de cotisation à votre CÉLI sont augmentés 

RÉR 

  • Limite de cotisation pour 2022 : 18 % de votre revenu gagné en 2021, jusqu'à concurrence de 29 210 $. Consultez votre avis de cotisation de 2021 de l'Agence du revenu du Canada (ARC) pour connaître votre limite personnelle de cotisation à un RÉR pour 2022 
  • Date limite : 1ermars 2023 (pour une déduction sur votre déclaration de revenus personnelle de 2022) 

En ces temps incertains, la meilleure façon d'être plus confiant est de prendre le contrôle de son argent! 

Cet article ou cette vidéo (le « contenu »), selon le cas, est fourni par des tiers indépendants qui ne sont pas affiliés à la Banque Tangerine ou à l’une de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’endossent ou n’acceptent aucune responsabilité envers toute perte financière ou d’investissement découlant de l’utilisation de ce contenu.

Le contenu est fourni à des fins d’information et d’éducation générales seulement. Il n’est pas destiné à être utilisé à titre de, ou à donner, des conseils financiers, fiscaux ou d’investissement personnels. Il ne tient pas compte des objectifs spécifiques, de la situation personnelle, financière, juridique ou fiscale, ou des circonstances et besoins particuliers de tout individu spécifique. Aucune information comprise dans le contenu ne constitue, ou ne doit être interprétée, comme une recommandation, une offre ou une sollicitation par la Banque Tangerine d’acheter, de détenir ou de vendre tout titre, produit ou instrument financier qui y est mentionné ou de suivre une stratégie d’investissement ou financière particulière. En prenant vos décisions financières et d’investissement, vous consulterez et vous fierez à vos propres conseillers et demanderez votre propre avis professionnel concernant la pertinence de la mise en œuvre des stratégies avant de prendre des mesures. Toute information, donnée, opinion, point de vue, conseil, recommandation ou autre contenu fourni par un tiers est uniquement celui de ce tiers et non de la Banque Tangerine ou de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’acceptent aucune responsabilité à cet égard et ne garantissent pas l’exactitude ou la fiabilité de toute information dans le contenu du tiers. Toute information comprise dans le contenu, y compris les informations relatives aux taux d’intérêt, aux conditions du marché, aux règles fiscales et autres facteurs d’investissement, peut être modifiée sans préavis, et ni la Banque Tangerine ni ses sociétés affiliées ne sont responsables de la mise à jour de ces informations.

Les Fonds d’investissement Tangerine sont gérés par Gestion d’investissements Tangerine inc. et sont offerts exclusivement en ouvrant un Compte de Fonds d’investissement chez Fonds d’investissement Tangerine ltée. Ces firmes sont des filiales en propriété exclusive de la Banque Tangerine. Un investissement dans un fonds commun de placement peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Les taux de rendement indiqués sont les rendements totaux composés annuels historiques, y compris les variations de la valeur unitaire et le réinvestissement de toutes les distributions, et ne tiennent pas compte des frais d'acquisition, de rachat, de distribution ou d'exploitation, ni des impôts sur le revenu payables par tout porteur de titres qui auraient réduit les rendements. Veuillez lire le prospectus avant de faire un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir.