Passer au contenu principal Passer au clavardage

Aide aux étudiants ; Conseils pour faire face aux coûts de l'éducation

19 août 2022

Écrit par Ethan Rotberg

À retenir

 
  • Les étudiants subissent les conséquences de l'inflation et de la hausse des taux d'intérêt sur des dépenses courantes telles que l'essence, l'épicerie, les frais de scolarité et le logement.
  • Parmi les moyens d'atténuer ces effets, citons les suivants : opter pour des activités gratuites ou à prix réduit, profiter des réductions accordées aux étudiants, demander des subventions et des bourses, utiliser les services du campus, acheter des articles d'occasion et suivre ses dépenses.
  • Cela dit, il est important de se préparer à des coûts plus élevés en établissant un budget pour les dépenses fixes et variables.

Student aid: Tips to keep up with the costs of education

Au lieu de se concentrer sur leur prochain examen, les étudiants de niveau postsecondaire sont peut-être plus préoccupés par leurs finances ces jours-ci. 

Malheureusement, ces préoccupations risquent de s'accroître, car le taux d'inflation annuel du Canada augmente à un rythme record et les taux d'intérêt plus élevés se traduisent par des coûts d'emprunt plus élevés. 

« Je pense que l'année qui vient sera une année difficile pour beaucoup de Canadiens, surtout les étudiants », déclare Jason Heath, directeur général d'Objective Financial Partners. « Un faible revenu combiné à une forte augmentation du coût de la vie, c'est difficile. Et certains étudiants pourraient constater que leurs parents sont moins en mesure de les aider, car ils doivent faire face à l'effet d'une inflation plus élevée. » 

Voici un aperçu des dépenses supplémentaires auxquelles les étudiants doivent faire face, ainsi que des moyens de limiter ces effets coûteux. 

Comment la vie étudiante devient-elle plus chère 

Dans l'ensemble, les Canadiens ressentent les répercussions de la hausse des prix, le taux d'inflation ayant augmenté de 8,1 % en juin, soit le plus haut niveau en près de 40 ans. 

« Les étudiants qui conduisent ressentent sûrement la douleur à la pompe », souligne M. Heath. Le prix de l'essence a augmenté de 54,6 % en juin par rapport à l'année précédente, tandis que le prix des produits d'épicerie a augmenté de 8,8 %. 

Ces chiffres ne tiennent même pas compte de l'augmentation des frais de scolarité et de logement. En mai, le prix des loyers a augmenté de 10,5 % par rapport à l'année précédente. Selon l'Angus Reid Institute (en anglais, plus de la moitié des locataires ont récemment déclaré qu'il leur était difficile ou très difficile de payer leur loyer. 

Entre-temps, la hausse des taux d'intérêt rend les emprunts plus coûteux. Cela comprend les prêts automobiles, les soldes de cartes de crédit et même les prêts étudiants. M. Heath souligne que même si ceux qui poursuivent leurs études n'ont généralement pas d'obligation de remboursement, les taux d'intérêt élevés jouent sur le solde des prêts et les versements futurs. 

Comment les étudiants peuvent-ils freiner ces effets coûteux 

Cela peut sembler futile, mais les étudiants et leurs familles peuvent encore agir contre les difficultés financières. Prêt à essayer les bancs d'université? 

Optez pour des activités gratuites 

Cela peut sembler évident, mais la meilleure façon de faire face à des dépenses croissantes est de dépenser moins d'argent. Plus facile à dire qu'à faire, n'est-ce pas? Réduire les dépenses liées au divertissement peut être difficile, surtout pour les étudiants qui ont une vie sociale intense. 

Une activité gratuite n'est pas forcément ennuyante, affirme Molly Nicholls, 20 ans, étudiante à la Sauder School of Business de l'Université de la Colombie-Britannique. 

« Faire des randonnées, regarder un film avec des amis, aller à la plage et apporter de la nourriture de la maison, ou même simplement se réunir avec des amis pour faire des activités abordables comme la peinture et d'autres travaux d'artisanat, c'est très amusant et souvent moins cher que de sortir souper et boire un verre », dit Nicholls. 

Trouvez des réductions pour les étudiants 

Si vous devez puiser dans votre budget déjà serré, essayez au moins d'éviter de payer le plein tarif - les rabais sont l'un des grands avantages d'être étudiant. 

Luttez contre la hausse des coûts en trouvant des offres dans les épiceries, les magasins de vêtements, de livres et d'appareils électroniques. Les musées sont souvent gratuits ou à prix réduit, tout comme les billets de théâtre. Votre école peut également offrir des réductions sur les cartes de transport en commun dans votre ville. Et bien que beaucoup de magasins proposent des réductions, certaines offres ne sont pas forcément annoncées. Ayez votre carte d'étudiant à portée de main et n'ayez pas peur de demander. 

Recherchez des subventions et des bourses 

Prenez le temps de chercher et de demander autant de subventions et de bourses d'études que possible - il s'agit d'argent que vous n'aurez pas à rembourser. Un grand nombre de subventions et de bourses ne sont pas réclamées. Ne partez pas du principe pas que vous ne pouvez pas obtenir de subvention - la seule façon d'en être sûr est de ne pas faire de demande. 

Obtenez plus d'informations en contactant le collège ou l'université que vous envisagez de fréquenter. Vous pouvez trouver d'autres ressources sur la façon de trouver des subventions et des bourses sur le site Web du gouvernement du Canada ou en consultant studentawards.com

Utilisez les services du campus 

Il existe de nombreuses façons d'économiser de l'argent sur le campus. Vos frais de scolarité peuvent inclure l'accès à des installations sportives et à des gymnases, des services d'orientation professionnelle, des conseils juridiques gratuits et des services de garde d'enfants subventionnés. Vous pouvez également avoir accès à des projecteurs ou à des salles de cinéma pour organiser une soirée cinéma. 

Il existe également des moyens d'économiser de l'argent tout en soutenant l'apprentissage de vos camarades de classe. Certaines écoles disposent d'un restaurant pédagogique ou d'étudiants massothérapeutes et autres services de spa. 

Achetez des articles d'occasion 

Mme Nicholls dit que, depuis quelque temps, elle achète la majorité de ses vêtements à la friperie. 

« Non seulement c'est moins cher, mais c'est souvent plus amusant et cela peut être une activité à faire entre amis », dit-elle. « Cela vaut aussi pour d'autres choses avec des sites comme Facebook Marketplace. C'est très bon marché et facile de trouver des meubles, des équipements ou d'autres articles d'occasion en ligne, et c'est parfois plus amusant que d'acheter du neuf. » 

Avant d'acheter quelque chose, même d'occasion, Mme Nicholls suggère de regarder ce que vous avez déjà à la maison. « Souvent, nous avons ce dont nous avons besoin ou quelque chose de similaire à la maison ». 

Trouver des réductions sur les produits d'épicerie 

Si vous n'avez pas besoin que vos produits gagnent des concours de beauté, vous pouvez économiser encore plus d'argent. Les fruits et légumes difformes peuvent être achetés à prix réduit, et ils contribuent à réduire le gaspillage alimentaire. Dans le sud-ouest de l'Ontario, FoodFund s'approvisionne en produits imparfaits auprès des agriculteurs locaux; à Montréal, Second Life livre des produits « bizarres » directement à votre porte. Vous pouvez également télécharger l'application Too Good To Go pour obtenir des surplus alimentaires des magasins et restaurants locaux à prix réduit. 

Trouvez un travail d'appoint unique 

Il est important de trouver des moyens d'économiser de l'argent, mais qu'en est-il de gagner un peu plus? Vous pouvez gagner de l'argent supplémentaire avec des petits boulots en vous inscrivant sur des sites comme fiverr.com ou Upwork et vous pouvez acquérir des compétences et de l'expérience. 

« Le seul point positif pour les étudiants en ce moment est que le taux de chômage est relativement bas et qu'il semble avoir beaucoup d'opportunités d'emploi », explique Heath. « Cependant, les prix élevés peuvent réduire la demande pour les endroits où les étudiants travaillent souvent, comme les restaurants et le secteur du divertissement. » 

Pour les étudiants qui ont besoin de trouver un travail d'appoint cette année, il existe encore des moyens de mettre vos talents à profit, selon l'Université de Waterloo. Elle recommande de donner des tutorats dans une matière où vous excellez, de vendre des objets artisanaux ou même de faire du jardinage. 

Faites le suivi de vos dépenses 

Savoir où va votre argent est le meilleur moyen de prendre le contrôle de vos finances. « Chaque mois, je fais une feuille Excel de ce que je dépense et dans quoi l'argent est dépensé », dit Nicholls. « Cela m'aide à réaliser non seulement combien je dépense et où va l'argent, mais aussi ce sur quoi je pourrais faire des économies. » 

Préparez-vous à des coûts plus élevés cette année scolaire 

Quelles que soient les stratégies que vous utilisez pour limiter les effets d'une inflation galopante, assurez-vous de vous préparer à des coûts plus élevés à la rentrée. Commencez par comptabiliser les dépenses fixes, comme les frais de déménagement, le loyer, les paiements de voiture et les frais de scolarité. Ensuite, utilisez ces conseils pour réduire vos dépenses variables, afin de pouvoir vous concentrer sur vos études sans être distrait. 

Cet article ou cette vidéo (le « contenu »), selon le cas, est fourni par des tiers indépendants qui ne sont pas affiliés à la Banque Tangerine ou à l’une de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’endossent ou n’acceptent aucune responsabilité envers toute perte financière ou d’investissement découlant de l’utilisation de ce contenu.

Le contenu est fourni à des fins d’information et d’éducation générales seulement. Il n’est pas destiné à être utilisé à titre de, ou à donner, des conseils financiers, fiscaux ou d’investissement personnels. Il ne tient pas compte des objectifs spécifiques, de la situation personnelle, financière, juridique ou fiscale, ou des circonstances et besoins particuliers de tout individu spécifique. Aucune information comprise dans le contenu ne constitue, ou ne doit être interprétée, comme une recommandation, une offre ou une sollicitation par la Banque Tangerine d’acheter, de détenir ou de vendre tout titre, produit ou instrument financier qui y est mentionné ou de suivre une stratégie d’investissement ou financière particulière. En prenant vos décisions financières et d’investissement, vous consulterez et vous fierez à vos propres conseillers et demanderez votre propre avis professionnel concernant la pertinence de la mise en œuvre des stratégies avant de prendre des mesures. Toute information, donnée, opinion, point de vue, conseil, recommandation ou autre contenu fourni par un tiers est uniquement celui de ce tiers et non de la Banque Tangerine ou de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’acceptent aucune responsabilité à cet égard et ne garantissent pas l’exactitude ou la fiabilité de toute information dans le contenu du tiers. Toute information comprise dans le contenu, y compris les informations relatives aux taux d’intérêt, aux conditions du marché, aux règles fiscales et autres facteurs d’investissement, peut être modifiée sans préavis, et ni la Banque Tangerine ni ses sociétés affiliées ne sont responsables de la mise à jour de ces informations.

Les Fonds d’investissement Tangerine sont gérés par Gestion d’investissements Tangerine inc. et sont offerts exclusivement en ouvrant un Compte de Fonds d’investissement chez Fonds d’investissement Tangerine ltée. Ces firmes sont des filiales en propriété exclusive de la Banque Tangerine. Un investissement dans un fonds commun de placement peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Les taux de rendement indiqués sont les rendements totaux composés annuels historiques, y compris les variations de la valeur unitaire et le réinvestissement de toutes les distributions, et ne tiennent pas compte des frais d'acquisition, de rachat, de distribution ou d'exploitation, ni des impôts sur le revenu payables par tout porteur de titres qui auraient réduit les rendements. Veuillez lire le prospectus avant de faire un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir.