Un ménage de printemps pour vos finances

Écrit par Preet Banerjee

Le lundi 23 avril 2018

La neige a enfin fondu, les oiseaux chantent et les jours rallongent. C'est le moment de l'année où plusieurs Canadiens passent une fin de semaine entière à faire leur grand ménage du printemps. C'est une corvée, mais après que c'est fait, ils ont un sentiment d'accomplissement et leur maison a fière allure.

Le printemps peut aussi être le moment idéal pour un grand ménage de vos finances.

Ces derniers mois, il y a eu beaucoup d'événements financiers à affronter : la saison, très chère, des Fêtes, les possibles gueules de bois de nos cartes de crédit au tournant de la nouvelle année, peu de temps pour se remettre avant la Saint-Valentin, puis enfin la date butoir des cotisations au RÉR. Mais à partir de maintenant et jusqu'aux soldes de la rentrée scolaire (qui semblent commencer de plus en plus tôt d'année en année), il n'y a qu'un seul événement financier majeur à affronter : regrouper vos reçus pour les impôts. Et puisque vous devez réunir des papiers, pourquoi ne pas profiter de cet élan pour retrousser vos manches et jeter un coup d'œil à vos finances personnelles ?

Si vous n'avez jamais fait la liste détaillée de vos dépenses, c'est le bon moment pour commencer. De nos jours, c'est relativement facile puisque la plupart des opérations que nous faisons apparaîtront sur notre relevé de carte de crédit ou bancaire. Vous n'avez qu'à accéder à votre historique de compte et à catégoriser vos dépenses. Souvent, le simple fait d'additionner vos dépenses de quelques mois vous motivera à réduire certaines dépenses.

Il se peut qu'à l'occasion vous pensiez que vous allez trop souvent au restaurant, et n'en faites pas trop de cas, jusqu'à ce que vous additionniez vos factures de restaurant et vous rendez compte que vous dépensez deux fois plus que vous ne le pensiez.

Choisissez toutes les catégories dans lesquelles vous dépensez trop et voyez si vous arrivez à réduire vos dépenses de 20 % dans chaque catégorie. Si vous avez des dettes à intérêt élevé, comme un solde sur une carte de crédit, programmez un paiement automatique en vue de payer cette dette. Établissez le nouveau versement comme suit : le montant de vos paiements mensuels précédents PLUS toute nouvelle économie réalisée grâce aux réductions de vos dépenses.

Si vous n'avez pas de dettes à intérêt élevé, alors vous pouvez mettre vos 20 % d'économies dans un compte d'épargne ou de placements. Ici encore, vous devriez songer à programmer des transferts automatiques récurrents à partir de votre compte-chèques.

Prendre le temps de s'asseoir, d'évaluer vos dépenses, d'identifier les secteurs où vous pouvez couper dans le gras, puis de programmer des transferts automatiques afin de rediriger les dépenses en surplus au remboursement de dettes ou à l'épargne est un peu une corvée. Mais quand c'est fait, vous aurez le même sentiment d'accomplissement que lorsque vous faites votre grand ménage du printemps.

 Lectures recommandées : 

Mettez de l'ordre dans vos finances pour éviter le vol d'identité (infographique)

Partager