Devriez-vous faire des paiements hypothécaires accélérés ?

Écrit par Penelope Graham

Le jeudi 26 septembre 2019

Après avoir visité des maisons à vendre (en anglais seulement) pendant plusieurs mois, vous avez enfin trouvé la résidence de vos rêves et vous avez reçu une approbation pour un prêt hypothécaire à un taux très avantageux. Vous êtes officiellement en voie de devenir propriétaire et il est maintenant temps de commencer vos versements hypothécaires dans le but de vous débarrasser de votre prêt !

Selon le montant de votre mise de fonds, vous aurez 30 ans (mise de fonds de 20 % ou plus) ou 25 ans (mise de fonds de 19,99 % ou moins) pour rembourser votre hypothèque au complet par l'entremise de paiements réguliers. C'est la période d'amortissement.

Remboursez plus rapidement votre hypothèque en accélérant vos paiements

De nombreux emprunteurs choisissent de rembourser leur prêt hypothécaire au moyen de versements mensuels, ce qui est l'option proposée par défaut. D'autres options de paiement vous sont toutefois offerts. Vous pouvez par exemple accélérer la fréquence ou le montant de vos paiements. Ces solutions peuvent diminuer la période d'amortissement et vous faire économiser des milliers de dollars en intérêts à long terme.

Pour profiter des paiements accélérés, vous devez vous assurer que les modalités de votre contrat hypothécaire vous permettent de rembourser plus rapidement votre prêt, grâce à l'augmentation de vos versements jusqu'à un certain pourcentage ou encore au paiement d'un montant forfaitaire chaque année. La clause habituellement prévue à cet effet dans les contrats consiste en une option de remboursement anticipé « 20/20 ». Voici un aperçu des différents modes de paiement hypothécaire ordinaires et accélérés.

Petit guide des options de paiement hypothécaire

Au Canada, vous pouvez choisir parmi six options de paiement hypothécaire. Notez que seules les fréquences de paiement hebdomadaire et toutes les deux semaines sont offertes par les grandes institutions financières, en plus des options de paiements mensuels.

Paiements mensuels : C'est l'option la plus courante et elle correspond au calendrier de paiement par défaut offert par les institutions prêteuses. Vous faites 12 paiements par année, le même jour chaque mois.

Paiements bimensuels : Avec l'option bimensuelle, vous payez votre hypothèque deux fois par mois, soit le 1er et le 15 du mois, soit le 16 et à la fin du mois. Multipliez votre paiement mensuel par 12, puis divisez‑le par 24. Le montant total payé annuellement par cette méthode est identique au montant de l'option mensuelle.

Paiements toutes les deux semaines : Si vous optez pour un versement toutes les deux semaines, multipliez votre montant mensuel par 12, puis divisez‑le par 26. Le montant total payé annuellement équivaudra au montant de l'option mensuelle.

Paiements toutes les deux semaines accélérés : Avec cette option, votre montant mensuel sera divisé par deux et vous ferez 26 paiements. Le montant de chaque paiement sera légèrement supérieur, ce qui correspondra à environ un paiement supplémentaire par année. Cette méthode vous permet de réduire plus rapidement votre période d'amortissement.

Paiements hebdomadaires : Dans le cas de cette option, vous ferez un paiement hypothécaire par semaine. Multipliez le montant mensuel par 12, puis divisez‑le par 52. Le montant total payé annuellement sera le même que le montant de l'option mensuelle.

Paiements hebdomadaires accélérés : Si vous choisissez cette option, le montant de vos paiements mensuels sera divisé par 4, que vous payerez en 52 versements. Tout comme pour l'option de paiement toutes les deux semaines accéléré, chaque paiement sera légèrement supérieur à ceux de l'option hebdomadaire classique.

Montant forfaitaire : Bien qu'il ne s'agisse pas d'un mode de remboursement hypothécaire régulier, vous pouvez verser annuellement une grosse somme, jusqu'à un certain pourcentage du prêt, afin d'acquitter une partie de votre capital.

Comment rembourser plus rapidement votre hypothèque en accélérant vos paiements

Examinons un exemple pour mieux illustrer comment l'accélération de vos paiements peut réduire la durée de votre hypothèque.

Supposons qu'un particulier achète une maison d'une valeur de 500 000 $. Comme il verse une mise de fonds de 5 %, il doit souscrire une assurance prêt hypothécaire auprès de la Société canadienne d'hypothèques et de logement, ce qui ajoute 19 000 $ au montant de son hypothèque, pour un total de 494 000 $ en capital. Supposons également que l'acheteur a obtenu un taux d'intérêt de 3,34 % et que l'hypothèque est amortie sur 25 ans.

Paiement mensuel : environ 2 400 $

Paiement aux deux semaines en accéléré : environ 1 200 $

En accélérant vos paiements, vous pouvez réduire la durée de votre amortissement de 3 ans.

Les paiements accélérés sont‑ils la bonne solution pour vous ?

Avant de choisir la fréquence de vos paiements hypothécaires, vous devez d'abord analyser votre budget pour savoir s'il peut permettre des mensualités plus élevées. Pourrez‑vous toujours honorer vos obligations financières, épargner et disposer d'assez de liquidités pour régler vos dépenses courantes ?

Si vous avez une marge financière suffisante pour accélérer vos paiements, les avantages en vaudront la peine, car ils se traduiront par des milliers de dollars de plus dans vos poches et par la hausse plus rapide de la valeur nette de votre actif le plus important : votre résidence.

Partager

Jetez un coup d'œil à notre livre numérique pour vous aider à réaliser votre rêve de devenir propriétaire.