Passer au contenu principal Passer au clavardage

Emploi perdu ou peur d'être licencié? Voici 6 conseils pour se préparer

11 avril 2023

Écrit par Kelley Keehn

Un enfant se jetant dans les bras de son père du haut d’une structure de jeu en bois en plein air.

À retenir

  • Vous pensez qu’un licenciement se profile à l’horizon? Commencez à mettre de l’ordre dans vos finances.

  • Vous devez penser de façon positive et vous concentrer sur votre avenir », déclare Corey Daxon, conseiller de carrière.

  • Connaissez votre marque personnelle et apprenez à raconter l’histoire de vos réalisations.

 

Lost your job? Worried about layoffs? Here are 6 ways to prepare

C'était pendant la pandémie quand tout le monde était confiné que Tara McEwen a appris la nouvelle. Elle recevait des indemnités de départ pour quitter son emploi.  

« Quand j'y pense, ce n'était pas vraiment une surprise », dit-elle. « J'étais productrice principale pour un programme télévisé local depuis plus de 10 ans. Je voulais faire quelque chose d'autre sans savoir ce que c'était. Et puis la pandémie nous est tombée dessus et je me suis accrochée à mon job. »  

« L'idée de découvrir de nouveaux horizons ne faisait pas partie de mes projets. Mon directeur savait que je devais partir, c'était l'occasion ou jamais. Donc, après avoir reçu la nouvelle pendant un appel Zoom, j'ai été tout de suite reconnaissante.»  

Corey Daxon président de Feldman Daxon Partners (en anglais) spécialisé en conseil et transition de carrière, sait très bien que recevoir des indemnités de départ ou perdre son emploi peut être brutal et peut terriblement nous affecter. Mais, c'est bien plus courant que vous ne le pensez. « En moyenne », nous dit Daxon, « les gens reçoivent des indemnités de départ trois ou quatre fois durant leur carrière. Et avec plus d'ancienneté, vient une plus grande probabilité d'en recevoir. »  

Quels sont ses conseils? Voici six étapes faciles qui vous permettront de vous distinguer lorsque vous chercherez votre prochain emploi.  

1re étape : Ayez le bon état d'esprit  

« Ceci est vraiment votre point de départ », insiste Daxon. « Vous devez penser de façon positive et vous concentrer sur votre avenir. Votre ancien employeur ne vous aurait jamais embauché si vous n'aviez pas les qualités nécessaires. »  

McEwen a rencontré trois personnes après avoir reçu son offre d'indemnité de départ : un avocat pour négocier ses indemnités, un banquier pour l'aider dans ses finances et un accompagnateur en gestion de carrière ainsi qu'une équipe de chez Feldman Daxon. « Leurs ateliers consistaient principalement à s'occuper de votre état d'esprit », dit-elle. « Il y a tellement de choses que vous devez faire pour retrouver un équilibre mental, car vous êtes en état de choc. Ce sont des changements importants et vous ne savez pas de quoi demain sera fait. »  

2e étape : Connaissez votre marque personnelle 

Daxon insiste sur l'importance d'une bonne compréhension de votre marque personnelle.  

« Qu'est qui vous rend unique lorsque vous êtes sur le marché du travail? C'est un environnement très compétitif. Pourquoi une société devrait-elle vous embaucher au lieu d'une autre personne parmi les 100 autres qui ont aussi postulé pour cet emploi, qui sont sélectionnées pour un entretien et ont des compétences similaires aux vôtres? Écrivez tout ce que vous avez accompli et qui fait de vous quelqu'un d'unique et qui vous permettra de vous démarquer des autres candidats. »  

McEwen est d'accord. « Une des meilleures sessions de formation que j'ai eues consistait à dissocier le vous de votre ancien emploi et celui ou celle que vous serez dans votre prochain travail. Mon accompagnateur en gestion de carrière me posa un jour une question simple : qu'est-ce tu veux? Et je n'avais pas d'idée très précise. Ça restait assez vague et j'avais besoin de me mettre au travail pour avoir une idée beaucoup plus claire sur mon avenir. Se faire licencier n'est pas une excuse pour prendre des vacances. Il était temps que je me mette à travailler sur mon inventaire personnel. »  

3e étape : Mettez en valeur vos succès 

Que révèlent vos succès? Daxon vous demande de réfléchir à la question. « Des choses que vous avez accomplies et qui ont fait une différence. Votre parcours se compose de trois phases essentielles », dit-il. « Ce que vous avez fait, pourquoi vous l'avez fait, et quel en était le résultat. Tous ces éléments sont essentiels pour que l'histoire soit bonne. Et ils doivent être précis. »  

4e étape : Préparez vos documents 

Veillez à ce que votre profil LinkedIn et votre CV soient mis à jour, professionnel et percutant. « Parcourez votre CV, et fournissez deux ou trois expériences ou succès pour chacun de vos emplois », dit Daxon. « Tout ceci doit être détaillé dans votre CV et dans votre profil LinkedIn. Ce ne doit pas forcément être long. Êtes-vous un(e) chef(fe) de file? Avez-vous du faire face à l'adversité? Êtes-vous particulièrement doué pour résoudre des problèmes ou possédez-vous des compétences exceptionnelles? Si vous dites que vous pensez de "façon créative," soyez prêt à le prouver avec des exemples. Très peu de personnes prennent le temps d'y mettre la touche supplémentaire. Mais c'est très important pour ceux qui veulent faire la différence. »  

5e étape : Soyez prêt financièrement 

Si vous pensez qu'un licenciement se profile à l'horizon, il est essentiel de faire le maximum pour alimenter dès maintenant votre compte d'urgence. Si possible, faites une pause dans vos dépenses pour vos donnez les moyens de contribuer à cette réserve financière. Une fois que votre situation professionnelle est de nouveau sur des bases solides, vous pourrez souffler un peu et reprendre vos dépenses comme d'habitude.  

Vous pouvez également envisager d'obtenir une marge de crédit avant d'en avoir besoin. Il ne s'agit pas de s'endetter pour acheter des choses dont vous n'avez pas besoin, mais pour vous aider entre deux emplois si vous avez besoin d'une aide supplémentaire. Obtenir un crédit pendant que vous avez encore des revenus est probablement beaucoup plus facile que si vous vous retrouvez au chômage.  

6e étape : Allez au-delà des attentes 

Et finalement, Daxon voudrait vous rappeler que si vous voulez décrocher l'emploi de vos rêves, la compétition est rude. « Vous allez devoir vous surpasser et vous vendre de façon proactive. Et les gens ne pensent pas comme ça. Nous n'aimons pas nous vanter ou donner l'impression que l'on se vend. Mais c'est justement le moment de le faire. »  

« Choisissez 20 sociétés pour lesquelles vous voudriez travailler. Identifiez la personne à qui vous devriez rendre compte au sein de ces organisations et contactez-la sur LinkedIn. Envoyez-leur un message et faites-leur savoir que vous êtes intéressé par l'entreprise, que vous êtes sur le marché depuis peu et que vous aimeriez avoir un entretien de 10 minutes avec eux. Le pire qui puisse arriver, c'est que vous n'ayez pas de réponse. »  

Daxon nous laisse quelques mots en guise de conclusion.  

« À l'école, nous visons 80 ou 90 % pour nos notes. Cela correspond à la réussite. Dans une recherche d'emploi, il suffit de décrocher un bon emploi pour réussir à 100 %. »

Cet article ou cette vidéo (le « contenu »), selon le cas, est fourni par des tiers indépendants qui ne sont pas affiliés à la Banque Tangerine ou à l’une de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’endossent ou n’acceptent aucune responsabilité envers toute perte financière ou d’investissement découlant de l’utilisation de ce contenu.

Le contenu est fourni à des fins d’information et d’éducation générales seulement. Il n’est pas destiné à être utilisé à titre de, ou à donner, des conseils financiers, fiscaux ou d’investissement personnels. Il ne tient pas compte des objectifs spécifiques, de la situation personnelle, financière, juridique ou fiscale, ou des circonstances et besoins particuliers de tout individu spécifique. Aucune information comprise dans le contenu ne constitue, ou ne doit être interprétée, comme une recommandation, une offre ou une sollicitation par la Banque Tangerine d’acheter, de détenir ou de vendre tout titre, produit ou instrument financier qui y est mentionné ou de suivre une stratégie d’investissement ou financière particulière. En prenant vos décisions financières et d’investissement, vous consulterez et vous fierez à vos propres conseillers et demanderez votre propre avis professionnel concernant la pertinence de la mise en œuvre des stratégies avant de prendre des mesures. Toute information, donnée, opinion, point de vue, conseil, recommandation ou autre contenu fourni par un tiers est uniquement celui de ce tiers et non de la Banque Tangerine ou de ses sociétés affiliées. La Banque Tangerine et ses sociétés affiliées n’acceptent aucune responsabilité à cet égard et ne garantissent pas l’exactitude ou la fiabilité de toute information dans le contenu du tiers. Toute information comprise dans le contenu, y compris les informations relatives aux taux d’intérêt, aux conditions du marché, aux règles fiscales et autres facteurs d’investissement, peut être modifiée sans préavis, et ni la Banque Tangerine ni ses sociétés affiliées ne sont responsables de la mise à jour de ces informations.

Les Fonds d’investissement Tangerine sont gérés par Gestion d’investissements Tangerine inc. et sont offerts exclusivement en ouvrant un Compte de Fonds d’investissement chez Fonds d’investissement Tangerine ltée. Ces firmes sont des filiales en propriété exclusive de la Banque Tangerine. Un investissement dans un fonds commun de placement peut donner lieu à des frais de courtage, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Les taux de rendement indiqués sont les rendements totaux composés annuels historiques, y compris les variations de la valeur unitaire et le réinvestissement de toutes les distributions, et ne tiennent pas compte des frais d'acquisition, de rachat, de distribution ou d'exploitation, ni des impôts sur le revenu payables par tout porteur de titres qui auraient réduit les rendements. Veuillez lire le prospectus avant de faire un placement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir.