Coûts supplémentaires dans l'année suivant l'achat d'une propriété

Écrit par Preet Banerjee

Le lundi 15 janvier 2018

J'ai eu l'une de mes premières grandes révélations financières lorsque j'ai quitté le nid familial. Dans mon esprit, je devais me préparer à payer le loyer et ça s'arrêtait là. Mais en réalité, nous tenons pour acquises plusieurs des petites dépenses qui s'accumulent et constituent une énorme portion de nos dépenses globales.

En comparaison, la transition entre être locataire et être propriétaire représente un bond de géant. Et je ne parle pas seulement de tous les frais de clôture que vous devez planifier dans votre budget après avoir épargné pour une mise de fonds – comme les droits de mutation immobilière, les frais juridiques, l'évaluation et l'inspection de la propriété, les taxes de vente, l'assurance des titres, l'assurance hypothécaire, etc. Ces frais peuvent vite faire grimper la facture à des dizaines de milliers de dollars et vous laisser sans le sou avant même que vous ayez obtenu les clés de votre nouvelle demeure.

Je parle plutôt des coûts supplémentaires qui peuvent survenir au cours des 6 à 12 premiers mois après la prise de possession et que vous devriez inclure dans votre budget.

Frais de raccordement et dépôts requis

Que ce soit pour les services publics comme l'électricité et l'eau ou pour des services comme Internet et le câble, il se peut que vous deviez payer des frais de raccordement, que vous ayez des achats d'équipement à faire et qu'on exige que vous fassiez des dépôts préalables. Ces coûts peuvent atteindre quelques centaines de dollars.

De nouvelles serrures et de nouvelles clés

Il pourrait vous en coûter quelques centaines de dollars pour vous assurer qu'il n'y a que vous qui possédiez les clés de votre habitation. Pour votre sécurité et votre tranquillité d'esprit, ça vaut la peine.

Assurances des propriétaires : plus que des assurances de locataires

En plus de fournir une assurance responsabilité, les assurances pour locataires couvrent essentiellement vos biens personnels. Votre propriétaire est celui qui est responsable de faire assurer la bâtisse (ce qui coûte plus cher à assurer, bien sûr). Alors, en devenant propriétaire, cette responsabilité vous incombe. Vos dépenses pourraient augmenter d'environ 50 $ par mois et même plus.

Impôts fonciers

En tant que propriétaire, vous payerez l'impôt foncier chaque année. C'est l'une des principales sources de revenus des municipalités. C'est ce qui finance la police, les pompiers, l'hôtel de ville, les écoles, les bibliothèques, les parcs, le déblayage de la neige, etc. Une foule de calculatrices en ligne estiment le montant des impôts fonciers à payer et vous devriez les utiliser pour avoir une estimation de ce à quoi vous attendre. Pour l'instant, disons que ça représente au moins quelques milliers de dollars par année.

De nouveaux meubles ou d'autres meubles

Il arrive souvent qu'on gagne de l'espace lorsqu'on passe d'un logement à une propriété. Non seulement vous aurez plus d'espace, mais vous pourriez aussi trouver que votre mobilier a besoin d'être rafraîchi. Le montant pour des meubles peut facilement se chiffrer dans les milliers de dollars.

Électroménagers

À un certain moment au cours de l'achat de votre nouvelle résidence, vous saurez si les électroménagers sont compris avec la propriété. Sinon, ça vous coûtera quelques milliers de dollars pour vous les procurer si vous n'en avez pas. Puisque l'argent disparait à la vitesse de l'éclair lorsqu'on emménage, si le contrat comprenait les électroménagers, les remplacer ne sera pas votre priorité pour l'instant.

Stores et rideaux

Un de mes amis a récemment déménagé dans une maison isolée qui était auparavant utilisée comme maison modèle. Lorsqu'il a emménagé, les 21 fenêtres n'avaient ni store ni rideaux. Il a obtenu une estimation pour divers stores et rideaux et, en incluant l'installation, le devis se chiffrait à plus de 10 000 $.

Entretien

Si vous vivez en copropriété, vous aurez également des frais mensuels à payer pour l'entretien. Plus la copropriété offre de services, plus les frais sont élevés. Par exemple, si votre immeuble possède une piscine, un cinéma, un gymnase et un service de concierge 24 heures sur 24, les frais d'entretien seront plus élevés que ceux pour un immeuble qui n'offre rien de tout ça. Certaines personnes seront rebutées par la perspective de frais d'entretien mensuels (habituellement quelques centaines de dollars par mois) et croient à tort qu'acheter une propriété franche serait plus économique.

Juste parce qu'il n'y a pas de frais mensuels à payer, cela ne veut pas dire que vos frais d'entretien seront bien plus bas à long terme. Bien sûr, vous pourriez faire le travail vous-même, pelleter vous-même la neige, tondre vous-même la pelouse et planter vous-même vos légumes, mais vous aurez d'autres coûts à prendre en compte. Vous devrez acheter l'équipement pour entretenir votre propriété. Périodiquement, il se peut que vous deviez faire nettoyer les gouttières ou faire étendre du scellant dans l'entrée de garage.

Et puis il y a les grosses dépenses, comme un nouveau toit ou faire réparer les fondations. Ces deux derniers travaux peuvent coûter au moins 10 000 $ chacun et souvent bien plus, mais espérons que ces dépenses se présenteront seulement aux 15 à 20 ans. Le vrai problème est quand ces grosses dépenses surviennent peu de temps après l'achat ou à des intervalles rapprochés. Il serait judicieux de mettre de côté au moins 1 000 dollars pour les coûts immédiats ainsi que les outils et ensuite quelques centaines de dollars par mois pour toutes les dépenses d'entretien qui incombent aux propriétaires.

Frais divers

J'ai récemment entendu l'histoire d'un vendeur qui avait pris toutes les ampoules avant de partir. Pour une maison moyenne, ça coûterait bien au-delà de 100 $ pour acheter de nouvelles ampoules écoénergétiques. Toute dépense non prévue va faire mal à votre portefeuille puisque l'achat d'une résidence est déjà assez dispendieux.

Si vous songez à devenir propriétaire, vous devez planifier non seulement les coûts de l'achat, mais également les coûts plus élevés qui surviendront au cours de la première année, en plus des coûts à payer sur une base permanente. Si ces coûts ne sont pas planifiés, l'excitation de posséder une résidence peut vite être remplacée par le stress financier.

Partager

Jetez un coup d'œil à notre livre numérique pour vous aider à réaliser votre rêve de devenir propriétaire.