On vous écoute

Par téléphone

24 h par jour, 7 jours par semaine
1-888-826-4374. Ou, si vous préférez, nous pouvons vous appeler

Par clavardage
Comptes d'épargne et Comptes-chèques

Lundi au vendredi : 8 h à 20 h HE
Fin de semaine : 9 h à 17 h HE

Investissements

Lundi au vendredi 8 h à 20 h HE

FAQ

Vous avez des questions ?
Consultez notre FAQ

En personne

Passez nous voir à l'un de nos emplacements Tangerine

Par la poste

3389 av. Steeles Est
Toronto, Ontario
M2H 0A1

Sur les réseaux sociaux

Donner autre chose que des cadeaux à l'occasion des Fêtes

Écrit par Anne Papmehl

Le vendredi 15 décembre 2017

Moi et quelques-unes de mes amies avons décidé d'arrêter de nous donner des cadeaux aux Fêtes. Au lieu de dépenser de l'argent sur encore plus de choses dont nous n'avons pas besoin, j'essaie de trouver des façons créatives et abordables d'apporter ma contribution et d'aider les autres – en donnant de l'argent ou des objets que j'ai déjà, ainsi qu'en donnant de mon temps.

Inspirée par les autres

Je suis inspirée des actions de certains de mes amis ou de mes connaissances – et même par de parfaits étrangers. Une fois, j'ai demandé à la fille de 12 ans d'une amie comment elle avait passé les Fêtes. Sa famille avait une nouvelle tradition : celle d'emballer et de distribuer une douzaine de boites à lunch à des sans-abris dans les rues du centre-ville de Toronto. Quelle belle initiative familiale !

J'ai également été inspirée par le dernier Noël de ma mère au centre de soins de longue durée et par le bénévole enjoué qui nous a servi notre souper des Fêtes. Il m'a dit que d'y faire du bénévolat et d'aider les personnes âgées en ce jour précis de l'année lui a tant redonné en retour.

Il y a aussi cette femme au salon de coiffure qui racontait qu'elle avait payé cinq dollars sur la coupe de cheveux d'une parfaite inconnue assise à côté d'elle. J'ai été touchée par cet acte de générosité gratuite et je me suis dit que je pourrais faire quelque chose de semblable pendant les Fêtes.

Voici donc certaines des choses que j'ai planifié faire cette année pendant le temps des Fêtes dans le cadre de ma nouvelle tradition de ne pas donner de cadeaux :

Soutenir un refuge pour femmes – Les produits de soins corporels sont toujours une nécessité, alors je vais en rassembler quelques-uns, en plus de quelques vêtements légèrement usagés et de vieux bijoux de fantaisie. L'un des refuges que je connais a un programme d'artisanat où les résidentes donnent une nouvelle vie à des colliers brisés, à des boucles d'oreilles qui ont perdu leur âme sœur et à d'autres accessoires en les transforment en nouveaux trésors pour les vendre.

Aider une famille de réfugiés  Grâce à un panier de nourriture et de cadeaux des Fêtes organisé par l'une de mes collègues, je contribuerai à cet effort humanitaire en apportant quelques articles de nourriture afin d'aider à assurer que cette famille ait assez à manger pendant les Fêtes.

Passer du temps de qualité avec des personnes âgées – Trois de mes copines de l'école secondaire vivent en dehors de la ville, mais ont des parents qui vivent en centre de soins ou en maison de retraite près de chez moi. Je vais prendre la peine de passer du temps avec chacun d'eux – et peut-être même apporter ma guitare et chanter en cœur avec les résidents du centre.

Soutenir un centre de réhabilitation de la faune – En plus d'un petit don en argent, je donnerai également une vieille boîte en bois qui ramasse la poussière dans mon garage depuis des années et qui sera parfaite pour l'enclos des écureuils.

Donner au suivant – En faisant un don en argent anonyme à deux individus de ma communauté qui font tout ce qu'ils peuvent avec des moyens limités afin d'aider les chats errants.

Ne pas oublier de donner mes timbres usagés  Pendant des années, j'ai amassé des timbres usagés, puis j'ai oublié d'en faire quelque chose. Cette année, je m'y mets. En cherchant sur Google « où envoyer mes timbres usagés », j'ai trouvé plusieurs œuvres de charité, tant au Canada qu'à l'étranger, qui recyclent les vieux timbres pour des collectes de fonds. Pour aider un organisme à continuer son bon travail, ça va simplement me coûter le tarif postal pour les leur envoyer. Et je vais enfin pouvoir remettre de l'ordre dans le tiroir de mon bureau.

Le temps des Fêtes n'a pas à bouleverser nos finances. En donnant de manière créative et significative, et – dans mon cas – en évitant la procrastination, nous pouvons réellement réchauffer le cœur des autres, et le nôtre, par la même occasion.

Partager