On vous écoute

Par téléphone

24 h par jour, 7 jours par semaine
1-888-826-4374. Ou, si vous préférez, nous pouvons vous appeler

Par clavardage
Comptes d'épargne et Comptes-chèques

Lundi au vendredi : 8 h à 20 h HE
Fin de semaine : 9 h à 17 h HE

Investissements

Lundi au vendredi 8 h à 20 h HE

FAQ

Vous avez des questions ?
Consultez notre FAQ

En personne

Passez nous voir à l'un de nos emplacements Tangerine

Par la poste

3389 av. Steeles Est
Toronto, Ontario
M2H 0A1

Sur les réseaux sociaux

La peur de rater quelque chose : une phobie qui coûte cher

Écrit par Alyssa Furtado

Le mardi 21 février 2017

À l'ère des médias sociaux, la peur de rater quelque chose est un phénomène bien réel. Vous avez peut-être entendu l'expression anglaise FOMO, ou fear of missing out. Ça commence doucement : vous avez d'abord la piqûre pour le voyage quand vous voyez les commentaires de vos amis durant leurs aventures épiques. Il n'y a rien de mal à vouloir un peu d'aventure dans sa vie, mais êtes-vous prêt à dépenser des milliers de dollars pour un voyage ?

Puis, vous réalisez que la peur de rater quelque chose peut être abolie. Comment ? En essayant de ne rien rater. Vous commencez à vous imaginer en train de manger aux mêmes bons restaurants que vos amis ont publiés sur InstagramMD. Quelques clics plus tard, vous avez fait une réservation. Parfois, ils sont à la hauteur, mais d'autres fois, ils ne le sont pas, mais au moins maintenant, vous pouvez dire que vous avez essayé cette nouvelle tendance culinaire.

La peur de rater quelque chose est très sérieuse : 26 % des Canadiens ont admis en être atteints, selon une récente étude effectuée par RateHub*. Parmi ces Canadiens « phobiques », 48 % sont des millénaires (entre 25 et 34 ans) tandis que seulement 9 % sont des baby-boomers (55 ans et plus). Ça n'a rien de surprenant puisque la peur de rater quelque chose vient principalement des médias sociaux et ce sont les millénaires qui sont en ligne le plus souvent.

Il est parfaitement clair que la peur de rater quelque chose influe sur la prise de décisions, car 25 % des répondants ont dit qu'elle est leur principale motivation à magasiner. Laissé sans surveillance, ce magasinage peut rapidement devenir hors de contrôle.

Par ailleurs, 70 % des Canadiens sondés croient que 25 % de leur dette provient de la peur de rater quelque chose. Parmi ceux-ci, 21 % ont des dettes totalisant entre 5 000 $ et 10 000 $, alors que 13 % ont des dettes totalisant entre 2 501 $ et 5 000 $.

La peur de rater quelque chose peut pousser les gens à faire des choses simplement pour faire comme les autres, alors il est judicieux d'essayer de la surveiller. Alors que les millénaires progressent dans leur carrière, il se peut que la peur de rater quelque chose intervienne lorsque vient le temps d'acheter une maison ou une voiture. Même si leur revenu ne justifie pas les prix d'achat, cette peur pourrait les convaincre de faire tout de même ces achats.

Leurs amis ont de belles maisons, de belles voitures et ont toujours l'air d'être en voyage, alors pourquoi pas eux aussi ?

Avant, on parlait de « toujours vouloir faire mieux que le voisin », mais la peur de rater quelque chose est la nouvelle expression à la mode et beaucoup trop d'entre nous se laissent prendre au jeu.

5 signes que vous souffrez probablement de la peur de rater quelque chose

● Vous regardez constamment les médias sociaux pour voir ce que font et disent les autres

● Vous achetez des choses dispendieuses dont vous n'avez même pas besoin et dépensez plus que vos revenus

● Vous vous imaginez constamment avoir les choses que vos amis possèdent

● Vous acceptez toutes les invitations à souper au restaurant ou d'autres engagements sociaux même si vous ne pouvez pas vous le permettre

● Vous faites des voyages exotiques et des escapades de fin de semaine juste pour vous mettre en valeur

Alyssa Furtado est la fondatrice et la directrice générale de RateHub.ca, un site Web qui compare les taux hypothécaires, les cartes de crédit et les taux de certificats de placement (lien en anglais) avec pour objectif d'inciter les Canadiens à chercher de meilleures solutions et à épargner de l'argent.

*Méthodologie du sondage : du 21 avril au 16 mai 2016, un sondage en ligne a été mené auprès de 874 adultes canadiens qui utilisent le site RateHub.ca.

Instagram est une marque déposée d'Instagram inc.

Partager